BILLY ET LES MINUSCULES

6,90

Rupture de stock

Catégorie SKU: 9782075127707

Description

Description :

La mère de Billy lui avait bien dit de ne jamais ouvrir la barrière du jardin pour aller explorer le grand bois sombre et profond. Or, un jour, c’est exactement ce qu’il a fait. Un conte magique, le tout dernier texte de Roald Dahl illustré pour la première fois par Quentin Blake !

Notes Biographiques :

Roald Dahl, d’origine norvégienne, est né au pays de Galles en 1916. Malgré la mort prématurée de son père et les mauvais souvenirs des pensionnats, il connaît une enfance heureuse et aisée. À dix-sept ans, rêvant d’aventure, il part pour Terre-Neuve, puis devient pilote de chasse dans la Royal Air Force pendant la Seconde Guerre mondiale. Encouragé par l’auteur C. S. Forrester, il se met à écrire des nouvelles pour adultes. C’est en 1961 qu’il se lance dans la littérature pour la jeunesse avec ‘James et la grosse pêche’, imaginé pour ses cinq enfants, à qui il raconte chaque soir une nouvelle histoire. Il connaît son premier grand succès avec ‘Charlie et la chocolaterie’ et, dès lors, ne cessera, jusqu’à sa mort en 1990, de signer des livres qui donnent envie de lire à des millions d’enfants. À ses yeux, le jeune lectorat est le public le plus exigeant. Il a d’ailleurs expliqué : ‘J’essaie d’écrire des histoires qui les saisissent à la gorge, des histoires qu’on ne peut pas lâcher. Car si un enfant apprend très jeune à aimer les livres, il a un immense avantage dans la vie.’ Selon lui, il faut pour cela ‘avoir préservé deux caractéristiques fondamentales de ses huit ans : la curiosité et l’imagination’. En 2005, la Grande-Bretagne lui a rendu hommage en inaugurant The Roald Dahl Museum et en instaurant une ‘journée Roald Dahl’ le 13 septembre, jour de sa naissance. 2016 est l’année du centenaire de sa naissance et verra son célèbre roman ‘Le Bon Gros Géant’ adapté au cinéma par Steven Spielberg. Quentin Blake est né dans le Kent, en Angleterre en 1932. Il publie son premier dessin à seize ans dans le célèbre magazine satiriquePunch,et fait ses études à l’université de Cambridge. Il s’installe plus tard à Londres où il devient directeur du département Illustration du prestigieuxRoyal College of Art. En 1978 commence sa complicité avec Roald Dahl qui dira : ‘Ce sont les visages et les silhouettes qu’il a dessinés qui restent dans la mémoire des enfants du monde entier.’Quentin Blake a collaboré avec de nombreux écrivains célèbres et a illustré près de trois cents ouvrages, dont ses propres albums (‘Clown’,’Zagazou’…). Certains de ses livres ont été créés pour les lecteurs français, tels’Promenade de Quentin Blake au pays de la poésie française’ou’Nous les oiseaux’, préfacé par Daniel Pennac. En 1999, il estle premierChildren’s Laureate, infatigable ambassadeur du livre pour la jeunesse. Il est désormais Sir Quentin Blake, anobli par la reine d’Angleterre en 2013 pour services rendus à l’art de l’illustration, et son oeuvred’aujourd’hui va aussiau-delà des livres.Ce sont les murs deshôpitaux, maternités, théâtres et musées du monde entierqui deviennent les pages d’où s’envolent des dessinstransfigurantces lieux.Une oeuvre double menée enparallèle, et qui a fait dire à une enseignante française : ‘Je pense que le travail de Quentin Blake pourrait résoudre tous les problèmes du monde.’Grand ami de la France, il est Officier de l’Ordre des Arts et Lettres et Chevalier de la Légion d’Honneur, et labibliothèque de l’Institut Français de Londres porte son nom. Marie Saint Dizier est née à Toulouse, le 8 décembre 1944. Elle fait un DEA de Sciences sociales à Paris puis décide d’écrire des livres pour enfants. Elle participe à la conception de la collection documentaire Découverte Benjamin. Elle traduit de nombreux romans anglais pour la jeunesse (Roald Dahl, Mark Twain, Quentin Blake, Allan Ahlberg).Sa reconnaissance est internationale : elle a publié une quarantaine de récits, généralement pour les adolescents, traduits dans de nombreuses langues. Elle intervient régulièrement auprès des classes d’école primaire et de collège et anime des ateliers d’écriture, aussi bien avec des enfants qu’avec des adultes. En tant que conteuse, elle anime des stages de formation d’écriture de contes aussi bien en France qu’à l’étranger dans le cadre du département de la francophonie au Ministère des affaires étrangères. Elle participe également à la rédaction des revues ‘Takam Tikou’ (sur la littérature africaine) et ‘Lignes d’Écriture’ (pour le développement des écrits littéraires de la jeunesse). Personnage à facettes, Marie Saint-Dizier est écrivain, traductrice, comédienne, conteuse…Saint-Dizier est le nom de son père, brasseur dans le Sud-Ouest, qui avait baptisé ainsi l’une de ses bières.

Informations complémentaires

Poids 124 g
Dimensions 127 × 190 mm
Auteur

Editeur

Collection

Date de parution